Les artistes non voyants et pourtant pétris de talents  posté le lundi 10 avril 2006 16:26

ARTISTES NON VOYANTS

L’histoire de leur réussite

 

D’André Marie Tala à Ray Charles, de Philippe Rykiel à Stevie Wonder, voici le parcours des non-voyants parmi les plus célèbres.

 

 

13/01/06  -Dans le show-biz, il y a parfois des artistes dont la réussite épate toujours.Il s’agit particulièrement des chanteurs et musiciens non voyants.
Atteints très tôt de cécité, ils ont surmonté leur handicap pour se hisser au sommet des sharts. Parmi eux, l’on peut citer Stevie Wonder, Ray Charles, André Marie Tala… Mais comment sont-ils devenus des monuments dans la musique ?
Découvrez le parcours exceptionnel de cette race d’artistes.


Amadou Bagayoko

Amadou Bagayoko est né le 24 octobre 1954 à Bamako. Passionné de musique, il apprend d’abord la percussion, l’harmonica, la flûte puis la guitare. Ses idoles se nomment Jimmy Hendrix, Eric Clapton et surtout, John Lee Hooker. Lorsqu’il perd la vue à la suite d’une cataracte congénitale, à 21ans, il intègre l’Institut des Aveugles de Bamako. Doté d’une bonne expérience musicale, il est commis pour diriger la troupe de l’Institut, puis un autre orchestre dans lequel Mariam est la chanteuse principale. C’est là que commence leur idylle.

Mariam Doumbia

Elle est née le 15 avril 1958 à Bamako. Elle a perdu la vue à cinq ans, ce n’est qu’à quinze ans qu’elle entre à l’Institut des Aveugles de Bamako pour apprendre le braille (l’écriture des non-voyants). Mais avant d’entrer à l’Institut, Mariam maîtrisait tout le répertoire de chants des vedettes maliennes de l’époque, telles que Fanta Demba, Mokontafé Sako. … Ajoutés à ceux des Françaises comme Sheila, Nana Mouskouri, Dalida et bien d’autres. Pour cela, elle est désignée pour donner des cours de chants aux élèves du centre.

Jean Philippe Rykiel

Fils de l’astrologue voyante, Sonia Rykiel, Jean Philippe est né non voyant en mai 1961.
Dès son jeune âge, il apprend le piano en autodidacte. Mais c’est le jazzman africain-américain Théolonus Monk qui va le conforter dans son choix pour la musique. Un peu plus tard, il se passionne également pour l’électronique. Ce qui lui permet d’entreprendre des recherches musicales en studio.
A 17 ans, il commence à collaborer avec des musiciens chanteurs de tous horizons. Notamment ceux d’Afrique qui le considèrent comme l’un des leurs. Lokua Kanza, Salif Kéita, Papa Wemba, Youssou Ndour sont parmi ceux avec qui, il a déjà eu des collaborations musicales.
Il faut noter que Jean Philippe Rykiel est un instrumentiste talentueux, un arrangeur doué et un excellent programmateur en studio. En plus d’être un réalisateur et un sound designer. C’est dans ces différents rôles qu’on le retrouve aux côtés de nombreux artistes comme Véronique Samson, Jacques Higelin etc.
En 1994, Rykiel a composé la musique des chants tibétains avec le lama Gyurme.
Ce disque, intitulé Souhaits pour l’éveil, a été Disque d’or en Espagne. Avec Peter Gabriel, c’était Rain of Blessing, suivi d’une tournée en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. Il y a peu, ce musicien se consacrait à la recherche sur la lutherie électronique.

Ray Charles

Il a vu le jour le 23 septembre 1930 en Albany, en Georgie. Mais il a grandi en Floride.
A quatre ans, il contracte un glaucome (ndlr : maladie des yeux entraînant une diminution du champ visuel). Trois ans plus tard, il est atteint de cécité et placé dans un centre spécialisé.
C’est à Seattle, en 1948, que Ray commence la musique.
Il devient très vite professionnel, sous l’influence du jazzman Nat King Cole et du saxophoniste Louis Jordan.
Vu sa réputation grandissante, le label de jazz, Atlantic, le recrute aussitôt. Son style prend sa source dans le blues et la soul. Tandis que sa voix geignarde rappelle les vocalises des esclaves dans les champs de coton.
Les premiers succès discographiques de Mister Ray remontent à 1954 avec des titres comme I got a woman, Hallelujah, I love her so etc. Après des problèmes liés à la drogue, il revient avec Georgia on my mind, qui a connu un succès phénoménal. C’est au Festival de Juan-les-Pins, en 1961, que Ray Charles a été révélé au public français.
Deux ans plus tard, il est programmé pendant une semaine entière en concert à l’Olympia de Paris. Pour le public cosmopolite d’Europe, Ray Charles est le génie des rythmes gospel, soul, blues et de jazz.
Ce monument de la musique noire américaine s’est couché, à jamais, le 10 juillet 2004.

 

André Marie Tala

Musicien chanteur camerounais, André Marie Tala est né le 29 Octobre 1950 à Bandjoun, à l’ouest du Cameroun. Tala perd sa mère à l’âge de quatre ans et la vue à quinze ans. Une année plus tard, son père meurt. C’est chez sa grand-mère que Marie Tala se consacre à la musique. A commencer par la percussion. Influencé par la musique française des années 1970, André Marie Tala, crée son premier groupe les Rock Boys qui devient par la suite les Blacks Tigers avec pour guitariste Sam Fan Thomas.
En 1973, André Marie asseoit sa notoriété avec l’album Hot Koki. En trente-cinq de carrière musicale André Marie Tala a livré les meilleures œuvres qui l’ont sacré comme l’un des monuments de la musique africaine.Il fait honneur à la musique Africaine , ses tournées mondiales et ses succès font de lui une des figures les plus marquantes de la musique. ses nombreuses distinctions à travers le monde entier témoignent du talent et du géni créateurs de cet humble camerounais au service d'un monde en perte d'humanité.

  Tala lors de ses spectacles recueille des tonnères d'applaudissement avec son extraordinaire maîtrise de le guitare et des percussion.

  En cette deuxième moitié de l'année 2006 , Tala André Marie revient evec un nouvel album intitiulé " Source des Montagnes."


Stevie Wonder

Steveland Judkins Morris, dit Stevie Wonder, est né le 13 mai 1950 à Saginaw, aux Etats-Unis. Il n’a qu’un mois, lorsqu’une erreur médicale le rend aveugle pour toujours. Toute seule, sa mère l’éduque avec ses cinq frères et sœurs à Détroit. Un peu plus tard, il commence à chanter à l’église comme soliste dans la chorale. A 7ans, il se met au piano puis à l’harmonica. Quatre ans plus tard, le label Motown lui ouvre ses portes et prend en charge son éducation et sa production. Il excelle dans la composition si bien qu’il écrit des chansons pour la majorité des artistes de cette écurie. Dans les années 80, Stevie Wonder signe des ballades à succès telles que I just call to say I love you.
Dans l’ensemble de sa carrière, ce musicien chanteur a glané plus d’une quinzaine de trophées Grammy Awards.



Marie Tala, Ray Charles et les autres

La venue d’un enfant au monde est toujours source de joie dans toutes les familles. Mais avant cette naissance, les soins pour la protection de la mère et de l’enfant constituent les premières préoccupations des parents. Afin que bébé voit le jour dans de bonnes conditions.
En dépit de toutes ces dispositions médicales, il arrive parfois que, certains enfants naissent avec un handicap ou le contractent à leur naissance.
Lorsque l’enfant montre, dès le berceau, des signes de quelques malformations (physique ou sensorielle), il y a de quoi s’inquiéter.
Dans l’Afrique ancienne, par exemple, un enfant atteint de cécité était considéré comme un sorcier et, assimilé à une malédiction qui s’abat sur la famille, il était rejeté par les siens. Car, il ne servirait à rien, donc inutile dans la société.
Aujourd’hui, avec l’évolution, l’on assiste à la création des instituts pour aveugles dans certains pays africains. Mais ces structures, peu nombreuses, n’ont pas la capacité requise pour accueillir tous les nécessiteux. Pourtant, en Europe ou aux Etats-Unis, ces handicapés de la vue sont l’objet de toutes les attentions par des scientifiques pour leur survie. Même si l’on ne compte pas sur leur serviabilité ou leur productivité.
Or, parmi ces non-voyants, il y en a qui sont dotés d’une force de caractère exceptionnelle et d’une intelligence très dévéloppée. Loin de se laisser abattre par le sort qui s’acharne sur eux, ils s’accrochent farouchement à la vie afin de se rendre utiles dans leur existence. Alors, ils se laissent guider par leur qualité extraordinaire d’autodidactes.
«Lorsqu’une personne est non voyante, ses autres sens que sont l’ouïe, l’odorat, le toucher se développent à tel point qu’ils restent en éveil en permanence. Ce qui leur donnent une grande capacité d’assimilation». Révèlent certains instructeurs, au sujet de ces handicapés de la vue.
C’est de cet univers que sont sortis des musiciens et chanteurs célèbres comme le Camerounais André Marie Tala, le couple malien Amadou et Mariam du côté de l’Afrique. Il y a aussi le Français Jean-Philippe Rykiel et les Africains-Américains, Ray Charles et Stevie Wonder.
«C’est la vue que nous avons perdue. Mais pas la vie.» Disent souvent ces non-voyants pour justifier leur revanche sur la vie.
Stimulés par une telle devise, ces stars sont toujours prêtes à tout pour vivre leurs rêves jusqu’au bout.

 

 

(c) Tepson D.  & Benjamin GUIFO FOTSO

partager

Déposez un commentaire !

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.
Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.91.135.59) pour vous identifier.     


1 commentaire(s)

  • Doryn F. mailto

    lun. 10 nov. 2008 13:42

    Bonjour B, Guiffo Simo
    En fait c'est aec vous que je eux rentrer en contact. Je trvaille en ce moment usr un livre usr bnadjoun et j'aimerai avoir otre adresse pour qu'on puisse s'en dire plus.
    Tres cordialement
    Dorn


ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à allcamer

Vous devez être connecté pour ajouter allcamer à vos amis

 
Créer un blog